Pénalités fiscales

Les contribuables qui ne paient pas le montant correct d’impôt (ou ne paient pas du tout) s’exposeront inévitablement à des pénalités fiscales. Ils varient entre 5% et 200% de l’impôt non payé ou non payé. Les pénalités fiscales entrent dans l’une des quatre catégories suivantes:

  • Pénalités basées sur le pourcentage. Les SARS imposent cette pénalité fiscale pour retard de paiement de l’impôt (entre autres);
  • Pénalités à montant fixe. Les SRAS imposent cette pénalité fiscale en cas de soumission tardive d’une déclaration de revenus;
  • Pénalités relatives aux arrangements à déclarer. Le SRAS imposera cette pénalité fiscale pour ne pas avoir déclaré un Arrangement à déclarer; et des pénalités de sous-estimation
  • . Le SRAS imposera cette pénalité fiscale en plus des pénalités fiscales ci-dessus dans certaines circonstances.

Cependant, les SRAS imposent souvent des pénalités fiscales incorrectes. D’autres fois, ils les imposent correctement. Le SRAS peut néanmoins verser une pénalité fiscale. Si le SRAS ne verse toujours pas de pénalité fiscale, le contribuable peut présenter une objection.

Les contribuables doivent respecter des règles strictes pour avoir une chance d’obtenir une pénalité fiscale ou une opposition gagnée. Le droit fiscal associé à la remise de pénalités et à la présentation d’objections est complexe (voir le livre écrit par notre fondateur, Nico Theron intitulé: Guide Pratique pour le traitement des Litiges fiscaux, publié par Lexis Nexis).

Les contribuables peuvent éviter certaines pénalités fiscales dans certaines circonstances. Ce résultat découle d’une demande réussie du Programme de divulgation volontaire (PDV).

Il est difficile d’obliger le SRAS à verser une pénalité fiscale ou à autoriser une objection. Les règles VDP sont également difficiles à comprendre et à exécuter correctement sans expérience. Nous sommes des experts en fiscalité de niche à l’avant-garde du droit fiscal. Nous avons économisé des millions de pénalités fiscales aux contribuables grâce aux demandes de remise, aux objections et aux demandes de PDV. Contactez-nous pour savoir comment nous pouvons vous aider dans votre cas. Il existe diverses pénalités (pénalités de retard de paiement, pénalités de sous-estimation, pénalités à montant fixe, pénalités de sous-estimation) que le SRAS peut imposer à un contribuable dans diverses circonstances. Le SRAS peut toutefois renoncer à ces sanctions si la procédure correcte est suivie et si les arguments juridiques appropriés sont avancés pour la remise/ la renonciation.

Contactez-nous pour obtenir de l’aide, soit pour éviter la sanction imposée, soit pour contester la sanction par un ou plusieurs mécanismes de règlement des différends.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.